Rêve sur la marque de la bête

Posté par ministeregenet le 9 février 2009

1. Ce que les gens disent
La marque de la bête est un sujet très préoccupant, non seulement pour les chrétiens, mais aussi pour les adeptes d’autres religions et même ceux qui se réclament n’appartenir à aucune religion, mais  au monde tout simplement. Le sujet a été tellement médiatisé que les gens se demandent si seulement il y a une raison de pouvoir s’intéresser à cette question qui n’a jamais, à ce jour, réuni la majorité des opinions des théologiens et autres étudiants de la bible quant à son explication exacte.

Aux dernières nouvelles, une explication semble s’imposer : presque tout le monde penche pour définir la marque de la bête comme « une puce électronique qui sera implantée sous la peau de tous les citoyens du monde, pour permettre de les contrôler ». L’étape transitoire de cette implantation a, semble-t-il, déjà commencé avec les codes barres, qui sont appliqués à tout article que l’on vend aujourd’hui dans les magasins.

2. Ce que je croyais

J’ai personnellement fait des recherches sur cet énigme, et mes conclusions avaient été orientées beaucoup plus vers une interprétation spirituelle de ce phénomène. Je l’avais toujours compris comme la somme des comportements et des pensées humains qui sont à l’encontre de la parole de Dieu, et qui caractériseront les hommes au temps de la fin, si bien qu’ils n’auront aucune tolérance pour Dieu, pour les chrétiens, pour les choses qui concernent le ciel, et même contre tout ce qui serait conforme à la règle la plus simple de cohabitation dans le monde.

Cette façon de concevoir la marque de la bête m’a souvent amené à exclure toute hypothèse matérialiste de ce phénomène, c’est à dire j’ai rejeté jusqu’à ce jour toutes les explications qui tendraient à attribuer à la marque de la bête un sens purement physique, comme le simple fait de placer une puce électronique sous la peau d’un homme. Cela aurait trop bien compliqué la raison pour laquelle la bible dit que la marque de la bête est un nombre d’homme, et que ce nombre est 666.

La difficulté pour moi serait de concilier la puce électronique avec le nombre même 666, premièrement, et concilier la puce électronique avec l’explication qu’on a eu dans les églises sur « la bête » elle-même.

Quel rapport y a-t-il entre ces trois choses : la puce électronique, le nombre 666 et la bête? Car toute explication qu’on devrait avoir de ce phénomène doit être à mesure de concilier les trois choses ici, et donc de les inclure dans une même logique. 

Par ailleurs, la bible est tout à fait claire sur le fait que cette marque de la bête sera un moyen de contrainte que la bête appliquera contre tous les hommes, petits et grands, pauvres et riches, de manière à ce qu’ils se retrouvent obligés de prendre cette marque. Si malgré tout ils  refusent, la bête, par l’usage de la force, les tuera tout simplement, ou leur privera du droit d’acheter et de vendre.  D’autre part, pour tous ceux qui accepteront de prendre sa marque, elle leur accordera le pouvoir « d’acheter et de vendre ».

3. Les contraintes logiques liées à l’explication de la marque de la bête

a) Ce phénomène implique l’économie ou le commerce
Dès lors on peut voir que « acheter ou vendre » sont des actions très spécifiques du commerce ou de l’économie. Ainsi le chemin qui relie  le nombre 666 à la bête est « le contrôle de l’économie ou du commerce mondiale ». Pour prendre part au commerce mondial (disons mieux l’économie mondiale), la bête imposera à tous les hommes d’avoir une autorisation expresse de sa part, à laquelle nul ne pourra déroger, si ce n’est l’obtenir moyennant ce qui servira de « marque authentique de la bête ».

b) Ce phénomène est action physique et visible

Or l’économie, ce n’est pas du spirituel, c’est ce qui fait partie de l’activité humaine de tous les jours, ce qu’il fait physiquement pour vivre. De cette façon il est assez clair que la bête devra prendre le contrôle de ce que les hommes font comme travail pour vivre, et il y mettra des interdictions à l’endroit de tous ceux là qui ne prendront pas partie dans son programme de travail. 

4. Les conditions qui doivent être réunies pour l’accomplissement de ce phénomène

A ce niveau une énigme a subsisté: comment fera cette bête pour prendre le contrôle de l’économie mondiale, premièrement; ensuite, comment fera la bête pour empêcher les uns de participer à l’économie mondiale et pour en autoriser les autres?

a) Une organisation administrative mondiale bien coordonnée
La bête devra nécessairement avoir une organisation qui se trouvera partout sur la terre, et qui aura tout le pouvoir et l’autorité de contraindre les hommes de la terre à prendre sa marque. Cela implique non seulement une très grande armée répartie dans toutes les parties du monde, mais aussi une armée tellement puissante que nul n’osera lui résister.

b)Une armée mondiale bien équipée et suffisamment nombreuse

Une autre contrainte pour la bête de pouvoir obtenir l’autorisation de recourir à la force sur le plan mondial, sera d’obtenir un mandat officiel et bien négocié de tous les chefs d’Etats, de manière à lui ouvrir l’accès de leurs pays à la libre circulation et à la libre action dans leurs territoires.

5. Pourquoi Dieu devra-t-il tuer par la suite ceux qui auront pris la marque de la bête?

La bible décrit aussi ouvertement que possible que ceux qui prendront la marque de la bête seront aussi détruits ou châtiés que la bête elle-même.

Une question se pose alors: si la marque de la bête n’est qu’une simple autorisation que les hommes devront acquérir pour participer au commerce mondial, où serait le mal, pour que Dieu s’irrite contre tous ceux qui prendront cette marque, d’autant plus que c’est pour vivre qu’ils feront cela?

Derrière ce phénomène physique, il y a des vérités spirituelles plus profondes, que les hommes semblent ignorer volontairement ou ne pas du tout connaître.C’est que pour donner l’autorisation de participer au commerce mondial, la bête inclura « la condition de l’adorer » en échange. Et c’est là que Dieu sera irrité contre tous ceux qui obtiendront cette marque. Car ils l’auront renié lui, pour adorer cette bête et recevoir d’elle le droit de participer au commerce. En d’autres termes l’acquisition de la marque de la bête est ou sera « une abomination » contre Dieu. 

6. Où en est-on avec ce phénomène de la marque de la bête? Est-il déjà accompli ou il est en cours d’accomplissement? Dans ce cas quel serait l’état du phénomène à ce jour?

Dans mes recherches personnels sur la marque de la bête quelque chose est intervenu pour me situer sur certaines lacunes que j’avais. J’ai fait un rêve étrange qui m’a permis de situer ce phénomène dans le cours de l’histoire, sans toutes fois en préciser les limites temporelles. Ce rêve m’a permis de savoir que le phénomène de la marque de la bête est en lui-même un signe des temps, qui précède la venue du Seigneur Jésus pour l’enlèvement, et qui projette ses conséquences sur les temps de la grande tribulation.

Sans ce rêve je n’aurai jamais compris que la marque de la bête a rééllement un lien avec la puce électronique dont on parle tant, et un lien avec la maîtrise des chiffres et des nombres, que l’on appelle aujourd’hui « statistiques ». Je n’aurai même jamais pu m’imaginer que la marque de la bête a commencé ses premières préparations avec « l’invention de l’ordinateur ». 

Dans ses débuts l’ordinateur était une machine orientée beaucoup plus vers les opérations de calculs plus ou moins complexe, mais avec son développement il se montre aujourd’hui de plus en plus efficace dans « le contrôle » et « la surveillance » de tout ce qui se fait dans le monde. 

Je commence à croire qu’il n’est pas entré dans l’histoire des hommes par hasard, mais le moment de son aparition suppose un plan ou en tout cas un programme dans le monde occulte. Il a été conçu pour prendre le contrôle des chiffres et des nombres, afin que la bête règne sur le monde sans que rien ne lui échappe.

Dans mon rêve, j’ai vu que la marque de la bête commence avec   » le recensement universel ».pdf
Puis elle se poursuit avec des actions de violence à l’endroit de tous ceux qui ne voudront pas se faire recenser. J’ai vu un recensement universel, qui n’a épargné personne. C’est là la clé de l’interprétation du phénomène de la marque de la bête. Car pour que la  bête parvienne à contrôler l’économie mondiale, elle  passera obligatoirement par « la maîtrise des statistiques du monde et des recensements », chose qui ne sera rendue possible aujourd’hui que grâce à l’ordinateur. Je crois même qu’il y a un lien directe entre « le nombre de la bête » et « l’ordinateur »; ce n’est pas l’ordinateur qui est le nombre de la bête, mais sans l’ordinateur, le nombre de la bête ou sa marque ne peut pas fonctionner. Pour interdire ou autoriser les hommes à participer au commerce mondial (mieux l’économie mondiale), il faut que chaque acteur économique soit « connecté à un centre mondiale de statistiques et de surveillance », via l’ordinateur. Et c’est une étape vers laquelle nous cheminons maintenant très vite. 

Dans l’histoire il y a eu plusieurs recensements qui ont été opérés par des pays bien organisés, mais la bible nous en donne un seul, qui a eu une envergure universel, le recensement de QUIRINIUS, célèbre par les multiples discussions qu’il a engendrés autour de son alignement chronologique par rapport à la naissance de Jésus-Christ. Par delà le fait que les historiens se partagent les avis quant à sa datation, il est un élément essentiel dans l’explication de la marque de la bête. 

Il est un signe précurseur de la venue de Jésus dans le monde. Jésus était né aux alentours de l’organisation du tout premier recensement universel de l’histoire (la bible dit « pendant le recensement »). Sa seconde venue est aussi attachée à un recensement universel qui n’a jamais eu lieu dans les proportions et dans les détails de ce qu’on voit se profiler aujourd’hui.

Le recensement de QUIRINIUS était donc un contexte universel dans lequel Jésus était venu. Il n’a pas pu se passer après la naissance de Jésus, mais « pendant » (ou « avant », selon les courants de chercheurs) la naissance, de sorte que Jésus l’a trouvé en cours d’éxecution.

Aujourd’hui encore il y a déjà des préparatifs d’un recensement universel, qui prépare la voie à de très grandes choses sur le plan mondial, notamment la prise du pouvoir universel par la bête. C’est pendant ce recensement actuel que le Christ doit venir dans le monde pour l’enlèvement. Les difficultés pour situer chronologiquement le recensement de QUIRINIUS ont été grandes et ont ouvert la voie à plusieurs spéculations; certains ont même tenté de dire que Luc aurait dit des choses qui ne sont pas correctes sur la naissance de Jésus.

Aujourd’hui si on veut savoir quand se passera exactement le premier recensement universel, on sera dans la même confusion, car depuis un certain temps des statistiques sur le monde sont déjà en train d’etre collectées, et nous cheminons vers le moment où elles seront complètes. Aujourd’hui elles sont encore partielles. On ne pouvait pas dire si le recensement de Jésus était déjà terminé le jour où Jésus était né, mais selon Luc il était né « pendant » le recensement.

Puisque l’heure et la date du retour de Jésus ont été confiées à la seule discrétion de Dieu, il n’est pas possible de donner une chronologie exacte de l’accomplissement du recensement de la bête, que Jésus trouvera.

Jésus peut revenir d’un jour à l’autre, pendant que les statistiques mondiales sont en train d’être collectées et rassemblées dans l’ordinateur central de l’organisation de la bête. Le début de cette collecte n’est pas aussi lointain, il remonte à l’invention de l’ordinateur et le jour où cette collecte sera achevée ou complète, il sera trop tard pour ceux qui attendent l’enlèvement. Car Jésus sera déjà parti, et la bête passera au stade de l’application de la force pour contraindre les hommes à recevoir sa marque: ce sera le temps de la grande tribulation.

Frère Guyguy A. Sambwe Kabulo

Laisser un commentaire

 

ni Ombre ni Lumière |
SALAFYA |
Le Blog de la Médit' |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | MON SAUVEUR M'AIME
| Islam
| ANGULO - OVVERO UNA CASA DI...